Vidéos

Les vidéos que nous partageons sur ce site peuvent se classer en plusieurs catégories, même si nous ne prenons en compte que les animes pour adultes. Nous allons essayer de vous expliquer notre vision des choses le plus simplement possible à travers ces quelques lignes qui vont suivre.

Les animes Hentai

Tout d’abord, nous n’allons pas nous lancer sur le sujet du « on ne dit pas un Hentai » car un autre article en parlera plus en détail.
Sachez juste que les animes H classiques sortent chaque mois au Japon en DVD, contrairement aux épisodes d’animes tout public diffusés à la télévision de façon hebdomadaire et que vous visionnez sur vos plateformes favorites. De façon générale, un épisode est vendu aux alentours de 20-30€ quand on fait la conversion depuis le yen.

Seuls les animes dont les droits d’exploitation ont été négocié avec des pays étrangers peuvent être revendus sans leur censure. Malheureusement, les animes concernés souffrent d’une qualité vidéo et audio déplorable dans 90% des cas. Soit l’anime est censuré avec une bonne qualité, soit il est non censuré mais avec une qualité à s’en arracher les yeux.

Les vidéos 3D

Divisées entre parodies et vidéos originales, les vidéos 3D sont développées par des groupes amateurs et pro à travers le globe. Contrairement aux animes H qui sont une particularité quasi-asiatique (on a eu droit à quelques horreurs américaines) la 3D est développée par des gens de toutes origines.

Très peu souvent traduites, même en anglais, nous allons essayer de traduire certaines vidéos directement depuis le japonais comme pour les animes H ou le porno japonais.

Le porno japonais

Oui, tout le porno n’est pas forcément très utile à traduire, mais cela permet de se faire les dents pour développer ses connaissances dans d’autres langues. Traduire du porno et des animes H depuis le japonais nous aide à améliorer notre maîtrise de la langue.
Le porno n’étant pas notre priorité et que nous travaillons avec un traducteur extérieur au groupe sur ces projets, les vidéos sortiront à un rythme irrégulier ou les films ne seront pas tous traduits en intégralité. Entre les films Gonzo (scènes de cul sans introduction) ou les films qui n’ont aucune trame principale, il se peut que seulement une scène ou deux soit traduite car elle a attiré notre attention.
On peut se dire que le porno n’a aucun intérêt car ce n’est que du cul et basta, sauf que certains films sont délirants, amusants ou avec des choses que l’on ne voit pas dans les productions américaines.

Beaucoup de films pornos japonais sont infestés de logo, adresses, watermark et autres cochonneries. Notre but sera de trouver des films sans ces horreurs même si cela semble quasiment impossible car même les revendeurs imposent un petit logo transparent. Mais entre un petit logo et des caractères de tous les côtés, le choix sera vite fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *